Les 10 endroits pour fêter le nouvel an !

Publié le par Fais tes valises

Le réveillon de la nouvelle année approche à grands pas et à cette occasion, nous vous proposons les « 10 place to go ». Il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses !

 

A vos marques ! Prêts ? Partez !

 

Découvrez 10 réveillons pour 2012 proposés par le routard.com

(dossier réalisé par Jean-Philippe Damiani, Emilie Kovacs & Mairs Borgers)


1. Sydney (AUSTRALIE)

 

http://4.bp.blogspot.com/--xI1NUw1EDg/TujURzoeyhI/AAAAAAAAF_A/YwZCr7A91r0/s1600/1273621019_45397.jpg

 

Un million de personnes dans la rue, des feux d'artifice d'exception et une mega rave le lendemain. Première grande ville à basculer dans la nouvelle année, Sydney voit les choses en grand pour le Nouvel An.

Si les festivités commencent dès 13 h par un coup de canon, les feux d’artifices tirés à minuit au-dessus de la baie sont les plus grandioses du monde. L'explosion de lumières et de couleurs a traditionnellement lieu sur Circular Quay, tout près de l'opéra de Sydney.

C’est le prélude à une chaude nuit (eh oui, là-bas, c'est alors l'été !) dans toutes les boîtes de nuit, les bars et les plages de la ville ! Au lever du jour, la fête n'est pas terminée ! Une grande rave (Field Day) est organisée le 1er janvier à partir de midi et jusqu'à 23 h. En tout, Sydney offre près de 34 heures de fête non-stop... 

Le bon plan : admirer les feux d'artifice à bord d'un bateau. Un conseil : réservez à l'avance votre hôtel si vous souhaitez participer au nouvel an le plus « tendance » du monde.

 

Pour aller + loin :

Sydney's NYE (New Year's Eve)
Field Day
Guide de voyage Australie

 

2. Goa (INDE)

 

http://www.routard.com/images_contenu/mag/dossier_mag/nouvel_an/reveillon_goa.jpg

 

Lieu mythique depuis les années 1960, Goa fait toujours de la résistance, après les déferlantes hippie et techno. Vers la fin des années 1990, ce petit État indien est devenu l'un des hauts lieux de la scène techno internationale avec la « transe Goa » : un son techno underground très rythmé, aux tonalités psychédéliques et cool.

Aujourd'hui, la police de Goa a remis un peu d'ordre dans le capharnaüm techno. En fait, si l'on veut encore avoir la chance d'assister à une rave sauvage, c'est au moment des fêtes de fin d'année qu'il faut se rendre à Anjuna. Quand l'Inde in et dorée se joint aux teufeursprofessionnels d'Occident sur les plages de la mer d'Oman… Mais est-ce encore l'Inde éternelle ?

Anjuna Beach et le secteur Vagator-Chapora sont le paradis des freaks de techno. Ici, on s'éclate dans les bars et les boîtes, même si les raves sauvages ne sont plus vraiment de mise. Côté clubs, on signale le Paradiso (au bout de la rue principale d’Anjuna, en surplomb de la plage). Les parties se succèdent aussi au Hilltop, une boîte au nord d’Anjuna, ou au Nine Bar à Vagator. Des raves ont lieu près du Curleys, un shack sur la plage d’Anjuna, mais aussi àShiva Valley.

Informez-vous, demandez où sont les meilleures fêtes, celles qui sont secrètes... et ne vous découragez pas si les infos récoltées sont parfois contradictoires !

Petit rappel très important : la détention et la consommation de drogue, y compris le haschich, sont interdites en Inde. La loi NDPS (Narcotic drugs and psychotropic substances) a été renforcée en 2001. Toute personne inculpée au titre de cette loi est emprisonnée d’office. En plus, la police de Goa récompense les dénonciateurs. Pas très hippie, tout ça ! Et bien sûr, on évitera de circuler seul à pied la nuit.

 

Pour aller + loin :
 

Goa Tourism
Guide de voyage Inde

 

3. Cape Town (AFRIQUE DU SUD)

 

http://www.capetown.travel/images/uploads/minstrel_carnival_5.jpg

 

A Cape Town, la frénésie du réveillon est à son comble le... 2 janvier ! Certes, à la pointe méridionale de l'Afrique, le réveillon est célébré le 31 décembre, comme partout ailleurs. Mais la fête la plus importante pour accueillir la nouvelle année se déroule deux jours plus tard. La raison ? Les esclaves noirs ont longtemps été interdits de Jour de l'An... mais on leur avait accordé le 2 janvier.

Aujourd'hui, un grand carnaval évoque ce passé ségrégationniste, mais dans la joie : leCape Town Minstrel Carnival que l'on surnomme ici le « Coon Carnival » (carnaval noir), ou leTweede Nuwe Jaar (deuxième Nouvel An).

Lors du Minstrel Carnival, qui s'étend en fait du 28 décembre au 2 janvier, de nombreux défilés et fêtes de rue, regroupant toutes les communautés de la ville, sont organisés. La tradition veut que l'on continue à se grimer le visage de noir et que l'on porte des habits colorés. Le carnaval bat son plein dans les rues de Cape Town et l'on joue volontiers du banjo, mais aussi toutes sortes de musiques, du folk aux rythmes latinos en passant par le rap. 

Il ne faut pas rater la parade qui a lieu dans le District Six, où l'on peut s'enivrer de musique, de couleurs et de parfums en dégustant des spécialités sud-africaines.

 

Pour aller + loin :

Tourism Cape Town
Guide de voyage Afrique du Sud

 

4. Vienne (AUTRICHE)

 

http://www.mensup.fr/photo/albums/wpw-20091222/4~1.jpg

 

Mélomanes de tous pays, unissez-vous et filez à Vienne pour le réveillon ! Deux événements traditionnels marquent les célébrations du Nouvel An. 

Le bal de l'Empereur (Kaiserball) ravira les inconditionnels de Sissi... au portefeuille bien garni. Ce bal élitiste se déroule dans les salons de la Hofburg : polonaise, valse, quadrille, opérette… Costume et robe de bal sont exigés : le ticket d'entrée coûte de 60 € (pour les étudiants, sur présentation de la carte) à... 570 € ! 

Plus accessible, le « chemin du jour de l'an » (Silvesterpfad) ouvert à tous dans le centre historique. Nombreux stands pour les gourmets et les fêtards : valse, opérette, rock, pop, il y en a pour tous les goûts. Les écoles de danse viennoises proposent des « cours de valse-minute ».

Autre pilier du Jour de l'An viennois, le concert du Nouvel An, donné au prestigieux Musikverein le 1er janvier à 11 h 15. C'est l'une des manifestations musicales les plus connues au monde, retransmise à la télévision dans de nombreux pays. 

Mais attention, les places sont (très) chères ! Vous pouvez néanmoins vous consoler en assistant aux répétitions ouvertes au public le 30 décembre (tickets à partir de 130 € !)... ou bien en le regardant sur écran géant lors d'un petit déjeuner du Nouvel An sur la Rathaus Platz !

 

Pour aller + loin :

Kaiserball
Guide de voyage Vienne

 

5. Berlin (ALLEMAGNE)

 

http://imworld.aufeminin.com/dossiers/D20091110/silvester-berlin-brandenbur-1-141614_L.jpg

 

Cœur de la ville et symbole de la capitale allemande, la porte de Brandebourg, qui ouvre Unter den Linden, a toujours été le lieu de rassemblement des Berlinois. Les festivités du Nouvel An (Silvester) ont lieu depuis 1995 autour de ce lieu chargé en histoire et en symboles, mais aussi en émotions.

En tout, près d'un million de personnes se rassemblent le long de la Strasse des 17 Juni, la longue avenue qui traverse le bois du Tiergarten, reliant la porte de Brandebourg à la Siegessaüle (la colonne de la Victoire). Sur 2 km, 3 scènes sont installées, ainsi que plusieurs écrans géants et une centaine de points où se restaurer.

La soirée est ponctuée d'animations laser, de spectacles musicaux et de sets de DJ. Elle culmine à minuit avec des feux d'artifice, tandis que les Berlinois trinquent à la nouvelle année en buvant du Sekt (le champagne local). L’ambiance est chaleureuse en dépit d'un froid souvent polaire. C'est l'une des plus grandes fêtes de rue en Europe.

Une fois le réveillon de rue terminé, place à la trépidante vie nocturne berlinoise. Nous vous conseillons les quartiers de Prenzlauerberg et Kreuzberg, réputés pour leurs bars. Et cap à l'Est, du côté de Friedrichshain, pour la scène techno.

Ne pas oublier de feuilleter les city magazines pour s'informer des bons plans nocturnes à Berlin, car les meilleures soirées sont souvent nomades ! Deux noms à retenir : Zitty et Tip, en vente en alternance.

 

Pour aller + loin :

Silvester in Berlin
Guide de voyage Berlin

 

6. Madrid (ESPAGNE)

 

http://www.nouvelan2012.net/wp-content/uploads/2011/10/Nouvel-An-2012-%C3%A0-Madrid.jpg

 

Pas question de faire comme Cendrillon : à Madrid, la fête se poursuit jusqu’au petit jour. L’ambiance est survoltée, serpentins et autres cotillons viennent égayer cette nuit d’hiver. La tradition veut qu’amis et famille se retrouvent à la Puerta del Sol, pour profiter du passage à l’année suivante dans la joie et la bonne humeur. Douze grains de raisins qui font écho aux douze coups de minuit : avaler les grains à temps est signe d’une année prospère.

A Madrid, le métro s’arrête souvent un peu plus tôt que d’ordinaire le soir de la Saint-Sylvestre, et le lendemain, la plupart des activités reprennent plus tard… Aux premières heures du matin, Madrid se fait plus calme, les rues sont moins peuplées. Il faut bien se remettre de cette nuit agitée.

Pour ce faire, on ne saurait que vous conseiller le classique et néanmoins savoureux «chocolate con churros », le must étant de le déguster à la chocolaterie San Ginés. Et pour prendre un bol d’air pur, un petit tour aux jardins du Retiro s’impose !

 

Pour aller + loin :

Office de tourisme de Madrid
Office de tourisme d'Espagne
Guide de voyage Madrid

 

7. Londres (ANGLETERRE)

 

http://startransport.fr/online/templatemedia/all_lang/resources/nouvel+an+$C3$A0+londres+2012.jpg

 

À minuit, au bord de la Tamise, un époustouflant feu d'artifice est tiré depuis la grande roue (British Airways London Eye), mise en valeur par des illuminations bleutées. Au même moment, les douze coups de minuit retentissent depuis Big Ben alors que la foule se réjouit en les écoutant à Trafalgar Square. Le coup d'envoi d'une nuit de folie est donné : à Londres, mieux vaut ne pas aller se coucher la nuit de la Saint-Sylvestre, car le réveillon se prolonge le 1er janvier

Les meilleurs clubs de la capitale britannique rivalisent d'imagination pour séduire les noctambules. Les endurants iront au Fabric, l’antre de la house, techno ou drum’n’bass, pour 12 heures de danse non-stop. Toutes les ambiances et tous les styles ont droit de cité dans cette ville cosmopolite qui réunit, pour la nuit de la Saint-Sylvestre, des jeunes venus d'Europe, des Etats-Unis, du Japon... Il y en a pour tous les budgets et tous les goûts musicaux avec plus d'une centaine de soirées différentes. Pour connaître les meilleures soirées, consultez Time Out.

Le lendemain, la fête continue avec la fameuse parade annuelle à l'américaine, la fameuse New Year's Day Parade. Ce défilé costumé géant réunit chaque 1er janvier près de 10 000 musiciens, danseurs et acrobates. En 2012, le circuit part de Big Ben avant d'emprunter Whitehall, et de prendre la direction de Piccadilly pour se terminer à l'entrée de Green Park.

 

Pour aller + loin :
 

London New Year's Day Parade
Guide de voyage Londres

 

8. Edimbourg (ECOSSE)

 

http://www.interrailnet.com/sites/all/files/interrailnet.com/news/edinburgh_newyearseve_shutterstock_25213414.jpg

 

Surnommé Hogmanay, le Nouvel An dure ici quatre jours. Pour se remettre de la nuit de la Saint-Sylvestre, les Écossais ont même droit à un jour férié supplémentaire, le 2 janvier ! Édimbourg offre l'opportunité de réveillonner dans un lieu d'exception, au cœur d'une ville classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Le 31 décembre, à partir de 21 h, la Hogmanay Street Party attire chaque année plus de 80 000 personnes. Princess Street, les jardins West Princes Street Gardens, East Princes Street Gardens, Mound Square et la cathédrale Saint-Gilles sont noirs de monde. En centre-ville, des scènes accueillent des groupes de musique. Il y en a pour tous les goûts : pop, rock, rap, techno, dance, musique classique, celtique, indienne, folklorique, etc.

À minuit, plusieurs feux d'artifice sont lancés simultanément à différents endroits de la ville (notamment au château et sur Carlton Hill), illuminant le ciel d'Édimbourg. 

Le 1er janvier, le sport est à l'honneur avec les New Year Games. Egalement d'autres évanements : concerts live au Mound Precinct, lecture publique, parade, concert aux West Princes Street Gardens, projections de films à la Filmhouse...

 

Pour aller + loin :

Edinburgh's Hogmanay
Guide de voyage Ecosse

 

9. Rio de Janeiro (BRESIL)

 

http://photos.tuxboard.com/wp-content/uploads/2010/01/Fetes-Nouvel-an-Rio-de-Janeiro-Bresil.jpg

 

Ici, le 31 décembre, c'est l'été. Le réveillon (le terme employé est le même au Brésil) se déroule sur la plage, dans un cadre de rêve, à Copacabana et à Ipanema. Après le carnaval, le réveillon est la fête la plus grandiose de Rio de Janeiro.

Tout au long de la journée du 31 décembre, des milliers de personnes jettent des offrandes (pétales de roses, parfums, bijoux…) dans l'océan pour la déesse afro-brésilienne de la mer, Yemanja, protectrice des pêcheurs et des marinsCertains allument des bougies sur le sable. Les fêtards s'habillent en blanc, en l'honneur de la déesse. 

À la tombée de la nuit, des cascades de lumières dévalent le long des façades des grands hôtels de Copacabana. C'est l'apothéose à minuit : pendant 20 minutes, le ciel est illuminé par un gigantesque feu d'artifice. Sur la plage, la liesse s'empare d'une foule bigarrée de deux millions de personnes. Jusque tard dans la nuit, on danse au son de la samba, du forrò ou du rock. Ces concerts sont donnés sur trois scènes où se produisent groupes et DJ. 

Pour s'y rendre, prenez le métro après avoir vérifié que les stations sont ouvertes. Attention ! La vente de tickets s'arrête à 18 h, mieux vaut donc les acheter à l'avance…

Sachez enfin que l'on s'éclate partout à Rio, le long des plages (Ipanema, Leblon, Flamengo, Barra da Tijuca). De nombreuses fêtes sont organisées également dans les hôtels, restaurants, bars et boîtes.

 

Pour aller + loin : 

Rio Guia Oficial
Guide de voyage Brésil

 

10. New York (ETATS-UNIS)

 

http://netphoto.fr/selection-photos-web/original/2011_01/netphoto-fr-nouvel-an-2011-confettis-times-square-new-york-usa.jpg

 

Cette cérémonie qui attire plusieurs centaines de milliers de personnes devant la tour du 1, Times Square fait partie des mythes new-yorkais. Le spectacle est connu dans le monde entier, puisqu’un milliard de personnes le regardent à la télévision.

Le rituel est immuable depuis 1904. Chaque année, l'énorme boule de cristal de Waterford Times Square (Waterford Crystal Times Square New Year's Eve Ball, 4 m de diamètre et 485 kg) est installée en haut d'un mât de 20 m de haut dès 18 h. Elle y reste jusqu'à minuit, illuminée comme une gigantesque boule à facettes.

Tout au long de la soirée, les fêtards ont droit à des concerts (jazz, pop, rock…), des projections vidéo et des apparitions furtives de célébrités venues leur souhaiter la bonne année.

A 23 h 59 précises, un compte à rebours se déclenche sur les écrans géants. La boule lumineuse descend lentement le long du mât. « Five… four… three… two… one ! Happy New Year ! ». Les feux d'artifice jaillissent tandis que des millions de confettis (une tonne en tout) se déversent sur la foule en un blizzard coloré et festif.

Les meilleurs emplacements se trouvent sur Broadway, entre les 43e et 50e rues, et le long de la 7e avenue, jusqu'à la 59e rue. Il faut bien évidemment s'habiller chaudement, avec un coupe-vent et des vêtements imperméables, et ne pas oublier sa bouteille d'eau. Il faut savoir qu'une fois qu'on est entré dans la zone réservée aux spectateurs, on ne peut plus en sortir, à moins de perdre sa place !

Le lendemain, vous pouvez vous joindre à la bande d'allumés du Polar Bear Club : sur Stillwell Avenue et Boardwalk, à Coney Island, ils fêtent la nouvelle année en piquant une tête dans les eaux glacées de l'océan. Si le cœur vous en dit…

 

Pour aller + loin :

Times Square
Guide de voyage New York

 

 

 


 

 

 

Plus de 500 destinations à travers la France et l'Europe à petits prix avec Eurolines !

 

Publié dans Insolite

Commenter cet article