.::. Irlande .::. Cork

Publié le par Fais tes valises

Cork (Corcaigh en gaélique), à ne pas confondre avec le Comté de Cork dont elle fait partie, est située au sud du pays et est la deuxième ville d’Irlande (123 000 habitants environ).

Pour la visiter, rien de tel que d’y flâner à pieds... Si la marche n’est pas votre tasse de thé, optez pour les « sightseeing bus tour » (Cork City Tour) qui sillonent la ville. Comptez environ 14 euros/personne pour un ticket valable une journée. Les circuits proposés par les différentes compagnies fonctionnent sur un système de « Hop on / Hop off » vous permettant de descendre et remonter à votre guise aux points importants que comptent la ville.

 

A voir, à faire :


Quelques endroits à voir :


  • The University Cork College (UCC): fondée en 1845 par la reine Victoria sous le nom de Queen’s College, l’université prend son nom actuel en 1908, date de « l’Irish Universities Act » qui eut pour but la création des « universités nationales d’Irlande » regroupant celle de Dublin, Galway et Cork.

 Située sur Western Road, n’hésitez pas passer la grille d’entrée. A la fois université et lieu de promenade, vous pourrez y admirer son architecture alliant à la fois des bâtiments de style gothique à des constructions plus contemporaines.

 

Main Quad UCC   Student Center UCC

 

La chose à savoir : étudiants à UCC, ne marchez jamais sur l’emblême de l’université situé sous le porche du Main Quad, la légende veut que quiconque marche dessus ratera ses examens.

 

Emblème UCC

 

  • L’English Market : situé sur Grande Parade, découvrez de nombreux étals (un conseil, testez les scones vendus à la boulangerie, vous ne serez pas déçus !).

 

  • The Crawford Municipal Art Gallery : adepte d’art ou simple curieux, n’hésitez pas à y pénétrer en vous promenant au centre ville. La galerie se situe non loin de Paul Street (rue parallèle à Saint Patrick Street) en plein centre.

 

  • St Anne’s Church: vous rêviez de faire sonner des cloches ? Grimpez à Shandon et faites raisonner lesbells of Shandon. Outre une vue en hauteur de Cork, vous pourrez y arpenter les ruelles colorées avoisinantes.

 

St Ann's Church

 

  •  St Finbarr’s Cathedral : église anglicane à l’architecture de style gothique.

 St Finbarr's Church

 

Pour les addict au shopping, vous devriez trouver votre bonheur sur Saint Patrick Street. Néanmoins côté bonnes affaires, attarder vous à TK-Maxx (le temple des vêtements de marque dégriffés) sans omettre les charity shop (tenu par des associations), particularité anglo-saxonne semble t-il, où vous pouvez trouver des vêtements neufs ou en très bon état pour des prix défiants toute concurrence sur Main Street prinicpalement.

 

 

Où sortir et où manger à Cork :

 

Il ne s’agit que de quelques exemples, le nombre de pubs étant, comme vous pouvez l’imaginer, important et ayant chacun leur « charme », il est difficile d’en dresser une liste et de les classer.

 

  • The Crane Lane : adepte de concerts variés, le Crane Lane est fait pour vous. Au recoin d’une petite rue au centre ville, il s’agit d’un bar ambiance rétro et d’une salle de concert mixant tous les genres de population. Véritable lieu de vie à Cork, l’essayer, c’est l’adopter !

 

  • An Spailpin Fanai : pub traditionnel irlandais, vous serez charmés par la décoration intérieure et l’ambiance chaleureuse qui s’en dégage . Ce pub est un lieu connu pour ses nombreux concerts de musique traditionnelle. Admirez au passage, face au bar, l’ancienne Beamish and Crawford’s Brewery.

 

An Spailpín Fánach   Beamish and Crawford Brewery

 

  • Le Cavanaghs (Liberty Street) et le Larry Tompkins (Merchant’s Quay) : pour regarder un match de rugby autour d’une pinte.

 

  • The Bailey : bar de nuit sur Court House Street.

 

  • Lennox’s : LE fish and chips de Cork à essayer au moins une fois. Situé sur Anglesea Street, il s’agit du plus vieil établissement de la ville. Ne vous attendez toutefois pas à un restaurant, vous seriez déçus. Il s’agit d’un véritable« take away » ou vente à emporter. Quelques chaises sont toutefois disponibles pour ceux ou celles qui souhaitent manger au comptoir.

 

 

Selon la période à laquelle vous vous trouvez à Cork, profitez des nombreux festivals proposés (la ville fut élue en 2005 capitale européenne de la culture) tels que le Cork Jazz Festival, le Beamish Cork Folk Festival ou encore le Cork French Film Festival. Ne vous étonnez pas de voir des évènements porter le nom d’un d’alcool ou être sponsorisés par un alcoolier, contrairement à la France cela est encore autorisé.

 

 

A proximité de Cork :


  • Cobh (qui se prononce Cove) est également nommée dans certains ouvrages Queenstown en référence à Victoria, reine d’Angleterre. Presqu’ile à proximité de Cork, Cobh est connu pour être un des lieux d’embarcation des immigrés irlandais à destination du Canada, des USA... Il s’agit également du dernier port où fit escale le Titanic (construit à Belfast). Outre le musée et l’église, Cobh n’offre pas grand chose de plus.

 

  • Fota Wildlife Park (à proximité de Cobh)

 

  • La distillerie Jameson : fan de whisky ? Venez visiter la « old distillery ». Outre la visite de l’ancien site de fabrication (le nouveau étant fermé au public), vous aurez le droit à un cours sur tout le processus de fabrication suivi évidemment d’une dégustation !

 

  • Le Blarney Castle :à quelques kilomètre au nord de Cork, découvrez ce château bâti une première fois au XI ème siècle avant d’être détruit puis reconstruit en 1446 par le roi du Munster Dermot McCarthy et venez embrasser la pierre de l’éloquance située en haut de sa tour. L’origine de cette pierre reste un mystère, chacun ayant une version différente. Outre la visite des ruines du château, profitez d’une balade dans le parc arboré.

 

Blarney Castle

 

Informations utiles :

 

Vous êtes en voiture à Cork et non résident (pour les résidents nous y reviendrons un peu plus tard) ? Privilégiez un hébergement disposant d’un parking. Les places de stationnement gratuites sont rares voire quasi inexistantes dans le centre ville. Vous aurez la possibilité d’acheter des disques (sorte de ticket à gratter) vous permettant de stationner pour une durée de 2h (selon les zones, vérifier les panneaux !). Autre subtilité à souligner (qui peut être généralisée à toute les villes d’Irlande), vous ne pouvez pas cumuler les disques sur votre tableau de bord dans le but d’étendre la durée autorisée de votre stationnement. Comptez 1,80 € par ticket que vous trouverez dans les magasins agrées type superette, etc. Si vous souhaitez stationner des durées supérieures à 2h, opter pour les parkings payants :

 

Cliché 2011-11-19 00-20-46

 


 



 

 

Plus de 500 destinations à travers la France et l'Europe à petits prix avec Eurolines !

 

         

Soyez vigilant avec le stationnement, la Garda (la police en Irlande) ne rigole pas je vous l’assure, ils sont présents au quotidien et sillonnent la ville… J’ai testé pour vous (faute de savoir) l’immobilisation du véhicule avec un sabot et une amende de 80 euros.

Publié dans Villes

Commenter cet article